Comment répondre aux obligations du décret BACS ?

Le décret BACS (Building Automation & Control System), entré en vigueur en juillet 2020,

prévoit l’installation par les propriétaires de bâtiments tertiaires d’un système d’automatisation et de contrôle du bâtiment. La solution développée par Energisme répond parfaitement à cette obligation réglementaire et s’inscrit dans la démarche d’optimisation de la performance énergétique des bâtiments.

Qu’est-ce qu’un Building Automation & Control System (BACS) ?

Un BACS désigne un système d’automatisation et de contrôle du bâtiment. Concrètement, un tel système s’appuie sur un ensemble d’appareils (dispositifs de comptage, capteurs IoT, …) et de solutions logicielles pour assurer le suivi et le pilotage automatique de la performance énergétique du bâtiment.

Les BACS remplissent 4 fonctions essentielles en matière de gestion énergétique des bâtiments :

  • Collecter, traiter, analyser et enregistrer les données relatives aux consommations d’énergie du bâtiment
  • Ajuster la consommation énergétique du site en temps réel en fonction des besoins
  • Comparer la performance énergétique du bâtiment à des valeurs de référence pour identifier des opportunités d’économies d’énergie, détecter des dysfonctionnements et alerter les personnes en charge des équipements concernés
  • Communiquer avec les autres systèmes techniques du site (climatisation, chauffage, ventilation,…) et les piloter à distance

La plateforme N’Gage, développée par Energisme, agit comme un BACS. Elle assume ces 4 fonctions et accompagne les gestionnaires et exploitants immobiliers dans la dynamique de smart building.

Quels sont les objectifs et les enjeux du décret BACS ?

Enjeu de transition environnementale

Un enjeu de transition environnementale

Le décret BACS impose aux propriétaires de bâtiments tertiaires concernés de s’équiper d’un système d’automatisation et de contrôle des bâtiments d’ici le 1er janvier 2025.

Il s’inscrit dans la continuité du décret tertiaire du 25 juillet 2019. En effet, ce décret fait de la baisse de la consommation énergétique des bâtiments tertiaires un puissant levier pour répondre à l’urgence climatique.
En France, le secteur du bâtiment est responsable de 44% des consommations d’énergie. Dans la mesure où les bâtiments tertiaires représentent autour de la moitié du parc, ils constituent une cible de choix pour la mise en œuvre d’actions d’efficacité et/ou de rénovation énergétique.
Le décret BACS apparaît alors comme le « bras opérationnel » pour atteindre les objectifs de réduction des consommations d’énergie fixés par le décret tertiaire. En effet, l’analyse énergétique et l’utilisation de protocoles standardisés sont des préalables à une gestion technique de bâtiment (GTB) optimisée.
A travers la centralisation des données et l’analyse énergétique du bâtiment, la plateforme Energisme soutient la prise de décision en matière de pilotage et de rénovation énergétique.

Levier de performance

Un levier de performance

Outre l’obligation réglementaire, le décret BACS est aussi un levier de performance pour les propriétaires de bâtiments.
Les systèmes d’automatisation et de contrôle des bâtiments offrent de nouvelles opportunités de réduction des dépenses énergétiques :

  • En automatisant l’analyse énergétique des systèmes techniques du site
    En pilotant la performance énergétique du bâtiment
    En accélérant la maintenance des équipements défectueux

L’installation d’un BACS renforce la gestion énergétique des bâtiments. En s’appuyant sur le système, il est désormais possible de ne produire que l’énergie absolument nécessaire pour tous les usages du bâtiment.
En ce sens, le BACS prolonge les actions de GTB déjà en place. Il facilite aussi les travaux de rénovation énergétique à travers une meilleure détection des pertes de rendement.
La solution Energisme va même plus loin. Outre le contrôle et l’automatisation du bâtiment, elle permet de prédire l’effet des actions de rénovation en termes d’économies d’énergie et de coût.

Quels bâtiments sont concernés par le décret BACS ?

Le décret BACS concerne tous les bâtiments tertiaires (par exemple, les hôpitaux, les bureaux, les commerces, les équipements sportifs,…)

Le décret prévoit cependant une exception. Un propriétaire pourra être exempté de son obligation d’installation d’un BACS s’il produit une étude prouvant que l’installation n’est pas réalisable avec un temps de retour sur investissement de moins de 6 ans.

Bâtiments tertiaires neufs ou déjà existants

Bâtiments tertiaires disposant d’un système de climatisation ou de chauffage, combiné ou non à un système de ventilation, dont la puissance cumulée est supérieure à 290 kW.

Comment mettre en place un système d’automatisation et contrôle des bâtiments ?

La mise en place d’un système d’automatisation et de contrôle nécessite la connexion entre la solution logicielle et des dispositifs de comptage existants ou nouveaux. Ainsi, le système pourra récupérer en temps réel les données de consommation énergétique du bâtiment pour réaliser une analyse énergétique approfondie.

Une fois traitées et analysées, ces données fourniront au propriétaire des informations précises sur la performance énergétique du bâtiment. Elles lui permettront de détecter les pertes d’énergies et de concevoir un plan d’action pour améliorer l’efficacité énergétique du site.

Par ailleurs, outre l’exploitation des données, le BACS prévoit aussi le pilotage à distance des équipements. En amont, il faut donc prévoir le raccordement du système aux systèmes techniques du site (ventilation, chauffage, climatisation).

Le système d’automatisation et contrôle des bâtiments Energisme

La solution développée par Energisme répond aux besoins des propriétaires de bâtiments tertiaires en anticipant la mise en conformité avec le décret BACS.

En effet, elle permet de centraliser les données énergétiques d’un parc immobilier, mais aussi de visualiser en détail les consommations d’énergie de chaque bâtiment.

Par ailleurs, le croisement des données des fournisseurs et des gestionnaires de réseaux avec des données issues de capteurs intelligents mais aussi des données externes rend possible une analyse prédictive des consommations, préalable à des actions d’efficacité énergétique.

En effet, la plateforme Energisme repose sur une maîtrise complète du parcours de la donnée pour :

vous accompagner dans la collecte des données énergétiques
fournir des tableaux de bord sur vos performances énergétiques et déclencher des alertes par profil-métier
élaborer des plans d’action pour une meilleure efficacité énergétique

Télécharger le Use Case Décret BACS

Télécharger