Transition énergétique et digitalisation, une opportunité pour les gestionnaires de réseau

Les enjeux environnementaux remodèlent en profondeur le secteur énergétique.

La transition énergétique offre aussi des opportunités de digitalisation des réseaux électriques, transformant à la fois les processus des gestionnaires de réseaux et leur expérience client.

Dans cette optique, la solution Energisme soutient les processus décisionnels des acteurs en renforçant leur maîtrise des données énergétiques.

Qu’est-ce que la transition énergétique ?

La transition énergétique désigne le passage d’un système énergétique basé sur les énergies fossiles vers un nouveau mix énergétique, plus respectueux de l’environnement.

La volonté de réduire les émissions de CO2 pour limiter le réchauffement climatique est au cœur de la démarche.

La transition énergétique s’inscrit dans un cadre plus large de transition écologique. Elle est le fruit de la prise de conscience des enjeux environnementaux et d’une volonté politique.

En France, elle se manifeste à travers la loi n° 2015-992 relative à la transition énergétique pour la croissance verte, promulguée le 17 août 2015.

En pratique, la transition énergétique s’appuie sur deux types d’actions :

  • Le remplacement des énergies carbonées par des énergies renouvelables (EnR)
  • Des mesures visant à réduire la consommation d’énergie via l’amélioration de l’efficacité énergétique

(réduction des pertes, rénovation énergétique, demand-response, energy management, …)

Plateforme Energisme

Dans tous les cas, ces changements requièrent une compréhension approfondie des consommations d’énergie via le smart metering, la collecte et l’analyse de données.

La plateforme Energisme permet aussi de modéliser l’impact prévisionnel des mesures pour sécuriser la prise de décision.

Quels sont les enjeux de la transition énergétique des réseaux électriques ?

La transition énergétique implique une mutation profonde des modes de production, de distribution et de consommation de l’énergie.

Les gestionnaires de réseau de transport et de distribution (GRT/GRD) sont évidemment les premiers impactés par cette transformation du secteur énergétique. Voici les principaux enjeux auxquels ils sont désormais confrontés :

L’intégration des énergies renouvelables

Pour répondre à la volonté politique en matière de transition écologique, les gestionnaires de réseaux doivent accélérer le déploiement des EnR dans le secteur électrique. En effet, l’Etat français a fixé un objectif de 40% de la consommation électrique produite par les énergies renouvelables d’ici 2030.

Or, par rapport aux sources d’énergie carbonées ou nucléaire, les EnR imposent de nouveaux défis :

  • La production d’électricité est moins régulière et donc plus difficile à contrôler
  • La production est décentralisée sur un grand nombre de sites de production

Pour les GRT et les GRD, cela se traduit par une complexification des processus et par des coûts supplémentaires pour adapter les réseaux électriques à ces nouvelles exigences.

L’émergence de modes alternatifs de production et de consommation

La focalisation sur les énergies renouvelables a ouvert la porte à de nouvelles habitudes en matière de consommation d’énergie.

Désormais, un nombre croissant de particuliers et de professionnels s’équipent, par exemple de panneaux photovoltaïques, et produisent de l’électricité pour répondre à leurs propres besoins.

Les consommateurs s’organisent, au sein d’un microgrid ou via des plateformes dédiées comme Powerpeers aux Pays-Bas, pour se partager de l’énergie renouvelable produite localement.

Enfin, ménages et entreprises intègrent la notion d’efficacité énergétique à leurs usages. Le pilotage de la consommation via la collecte et l’analyse de données est devenu une exigence forte du marché énergétique.

La concurrence d’acteurs disruptifs

Pour les gestionnaires de réseaux électriques, la transition énergétique change la donne, d’autant que des acteurs disruptifs s’enfoncent dans la brèche.

Ces nouveaux acteurs bénéficient d’un cadre réglementaire favorable aux énergies renouvelables et de l’ouverture déjà entamée du marché de l’énergie. Ils font émerger de nouveaux business models autour de 3 grands axes :

  • Les énergies renouvelables et la traçabilité de l’électricité
  • La maîtrise de la consommation et des coûts énergétiques
  • Le développement de services digitaux

Pour répondre à ces enjeux qui affectent leur compétitivité, les acteurs de l’énergie sont amenés à faire évoluer leur offre en s’emparant des nouveaux outils digitaux.

La transition énergétique et les smart grids

La transition énergétique

La transition énergétique

Accélère la digitalisation des réseaux électriques.

Pour rester compétitifs, les fournisseurs d’énergie doivent apporter à leurs clients de nouveaux services digitaux qui répondent aux enjeux de performance énergétique et aux enjeux environnementaux.

La plateforme développée par Energisme œuvre en ce sens. En effet, elle automatise et facilite la collecte massive de données énergétiques sur un bâtiment, des équipements ou tout un parc industriel ou immobilier. Les données collectées sont centralisées dans la solution en mode SaaS. Elles peuvent être croisées entre elles ou avec d’autres sources de données externes pour produire de l’information utile à un meilleur pilotage de ses installations.

En pratique, les gestionnaires de réseau peuvent mettre à disposition de leurs clients ces informations pour initier une gestion plus vertueuse et collaborative de la production et de la consommation d’énergie.

Cette transformation digitale des réseaux se traduit notamment par le développement des smart grids.

Qu’est-ce qu’un smart grid ?

Qu’est-ce qu’un smart grid?

Définition

Un « smart grid » (ou réseau intelligent) est un réseau électrique qui s’appuie sur la donnée pour ajuster les flux d’électricité entre les fournisseurs et les consommateurs.

Concrètement, le smart grid intègre des technologies digitales (compteurs intelligents, capteurs IOT, …) pour détecter :

  • des changements dans les usages
  • d’éventuels problèmes dans le réseau

Ensuite, l’analyse de données permet de prédire l’état du réseau et de réaliser des actions proactivement ou de réagir en temps réel à des changements.

Les avantages du smart grid

Les avantages du smart grid

Le smart grid répond aux enjeux énergétiques du futur à plusieurs niveaux.

Il offre des avantages multiples :

  • Un contrôle des flux d’énergie en temps réel : les gestionnaires de réseaux peuvent automatiquement orienter les flux électriques en fonction de la demande.
  • Un meilleur alignement entre réseau de transport et réseau de distribution : grâce aux flux de données instantanés, GRT et GRD gagnent en complémentarité et en efficacité pour acheminer l’énergie vers les consommateurs
  • L’intégration des EnR : le réseau intelligent permet de mieux prévoir les niveaux de production et de consommation sur une période. Il offre ainsi une réponse aux problématiques d’intermittence de certaines énergies renouvelables.
  • L’implication croissante du consommateur : le client final est plus à même de suivre et de réguler sa consommation.
Quels leviers digitaux pour les smart grids ?

Quels leviers digitaux pour les smart grids ?

Les nouveaux leviers digitaux

L’efficacité du smart grid repose sur l’utilisation de nouveaux leviers digitaux pour collecter, traiter, croiser et analyser les données de production et de consommation électrique.

La généralisation des compteurs électriques Linky, par Enedis, vise par exemple à recueillir des données de consommation plus riches auprès des consommateurs. En terme de collecte de données, le développement de capteurs IoT dans le secteur industriel ou dans les collectivités viennent aussi nourrir le smart grid.

L’intelligence artificielle facilite ensuite l’exploitation de la donnée à des fins de performance énergétique. Elle permet un meilleur ajustement des flux électriques et favorise aussi la mise en place d’une démarche de maintenance prédictive sur les équipements.

Enfin, la maîtrise de la donnée est un prérequis pour le développement de nouveaux services digitaux. Par exemple, elle rend possible le lancement d’applications de gestion de la consommation d’énergie à destination des particuliers ou des professionnels.

La plateforme digitale développée par Energisme offre aux gestionnaires de réseaux une maîtrise globale sur le parcours de la donnée, de la collecte de données à la production de services. Elle répond aux enjeux de gouvernance de la donnée et constitue donc un levier pour satisfaire aux exigences de la transition énergétique et proposer à leurs clients des services innovants de pilotage de la performance énergétique.