Un système de management de l’énergie au service de la décarbonation de l’industrie

La décarbonation de l’industrie répond à des enjeux de transition énergétique et environnementale,

mais contribue aussi à la modernisation du secteur industriel.

Une plateforme logicielle comme la solution Energisme vous aide à monitorer votre trajectoire sur les émissions de CO2 et à détecter des pistes d’amélioration de la performance énergétique.

Qu’est-ce que la décarbonation ?

La décarbonation ou décarbonisation consiste en un ensemble de mesures et de solutions pour réduire les émissions de C02 :

  • Remplacement des énergies fossiles par des énergies non carbonées, comme les énergies renouvelables, n’entraînant pas d’émissions de gaz à effet de serre
  • Amélioration de la performance énergétique à travers des travaux de rénovation énergétique et la mise en place d’un système de management de l’énergie
  • Développement des technologies de captage et de stockage du C02 qui consistent à capturer le dioxyde de carbone puis à le stocker ou à le valoriser pour éviter son rejet dans l’atmosphère

La décarbonation de l’industrie

En France, les activités industrielles sont responsables de près de 20% des émissions de gaz à effet de serre.

La décarbonation de l’industrie est donc un objectif central des pouvoirs publics dans le cadre de la transition énergétique et de l’atteinte des objectifs climatiques.

Par conséquent, le secteur industriel fait l’objet de politiques publiques et de dispositifs pour

  • améliorer l’efficacité énergétique
  • faire évoluer les procédés de fabrication

L’implémentation d’une solution de management de l’énergie comme la plateforme Energisme aide les entreprises industrielles à :

Etablir un plan de comptage de leurs consommations d’énergie et suivre leur trajectoire en termes d’empreinte carbone
Identifier des axes d’amélioration et de rénovation énergétique pour réduire leurs consommations d’énergie
Mettre en place un smart grid pour permettre aux gestionnaires de réseau d’ajuster les flux énergétiques en fonction des besoins réels du site et faciliter l’intégration des énergies renouvelables

Quels sont les objectifs de la décarbonisation ?

Nos solutions - Smart industry - Energisme

Réduire l’empreinte environnementale de l’industrie

Le principal objectif de la décarbonation de l’industrie est la réduction des émissions de C02. Décarboner l’industrie est l’un des leviers pour atteindre les objectifs climatiques de la COP et de l’Accord de Paris.

En France, la Stratégie Nationale Bas Carbone prévoit d’ici 2050 une baisse de 81% des émissions de gaz à effet de serre par rapport à leur niveau de 2015. Or, l’industrie est responsable de 18% des émissions. Mais elles sont surtout concentrées sur certains acteurs :

  • Acier – Ciment – Aluminium -Chimie

Au final, 75% des émissions sont le fait d’une cinquantaine de sites industriels. Pour répondre aux enjeux de la transition énergétique et environnementale, ce sont donc sur ces activités qu’il convient d’agir en priorité.

Néanmoins, la décarbonation des industries lourdes présente des problématiques spécifiques. Les émissions de CO2 ne sont pas seulement liées à la consommation électrique. Elles proviennent en grande partie de l’énergie utilisée pour chauffer les matériaux à haute température (généralement générée par la combustion de carburants fossiles) et des procédés de conversion. En d’autres termes, l’évolution du mix énergétique vers plus d’énergies renouvelables ne suffira pas à décarboner suffisamment tous les secteurs.

La plateforme Energisme vous permet de modéliser des modifications de vos procédés, de vos équipements ou de vos sources d’énergie et de simuler les économies d’énergie générées.

Moderniser l’industrie française

La décarbonation est aussi un enjeu de modernisation de l’industrie française. En effet, compte tenu de la raréfaction des énergies fossiles et des objectifs environnementaux, la décarbonation apparaît aussi comme un levier de performance.

Puisqu’elle est inéluctable, les pays qui entament dès aujourd’hui leur décarbonation prendront de l’avance en termes de compétitivité.

Néanmoins, la transition énergétique de l’industrie nécessite un investissement massif pour améliorer l’efficacité énergétique et soutenir la recherche et développement sur de nouveaux procédés de fabrication.

La solution développée par Energisme facilite cette transition car elle permet de  :

  • modéliser l’impact de chaque décision de gestion énergétique en termes d’économies d’énergie, de coûts et d’amortissement.

Quelles actions pour décarboner l’industrie ?

Améliorer l’efficacité énergétique

Améliorer l’efficacité énergétique

L’efficacité énergétique est un premier levier pour réduire les émissions de CO2 issues des procédés industriels. En identifiant précisément les pertes d’énergie, les acteurs industriels pourront y remédier et limiter l’utilisation de carburants fossiles.

L’efficacité énergétique dans l’industrie passe par exemple par :

  • la récupération de chaleur fatale
  • l’utilisation de technologies moins énergivores

Pour traquer ces gisements d’économies d’énergie, l’utilisation d’une solution de collecte et d’analyse de données comme la plateforme Energisme est un atout.

Elle permet la mise en œuvre d’un système de management de l’énergie à partir d’une vue globale sur les consommations énergétiques des équipements et des procédés.

Changer le mix énergétique

Changer le mix énergétique

L’intégration d’énergies non carbonées dans le mix énergétique est un enjeu-clé pour la décarbonation. Ces énergies pourraient se substituer aux combustibles fossiles utilisés pour la production de chaleur dans l’industrie.

A ce jour, beaucoup d’industries utilisent encore des chaudières au charbon ou au gaz naturel, qui contribuent fortement aux émissions de gaz à effet de serre. Mais, dans certains secteurs, l’utilisation de l’hydrogène, de la biomasse ou des énergies renouvelables se développe.

Enfin, l’électrification est aussi une opportunité pour la production de chaleur dans les procédés industriels. Une résistance électrique capable d’atteindre 1800°C répondrait aux besoins de la plupart des secteurs, y compris la production d’acier et de ciment.

Évidemment, pour atteindre les objectifs environnementaux, la décarbonisation de la consommation d’électricité exigerait que l’électricité soit produite depuis des sources non carbonées.

Mettre en œuvre de nouveaux procédés industriels

Mettre en œuvre de nouveaux procédés industriels

L’intégration de nouvelles sources d’énergie, qu’il s’agisse de l’hydrogène ou de l’électrification, passe aussi par un renouvellement des procédés industriels.

Réduire les émissions des procédés issues de la conversion des matières premières en produits semi-finis ou finis est aussi un levier.

  • Par exemple, l’électrolyse permet de transformer le minerai de fer en fer et en oxygène avec de l’électricité, ce qui éviterait les émissions de CO2 du charbon à coke.

D’autres procédés comme l’électrosynthèse ou le recyclage chimique sont aussi sources de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Développer le captage du CO2

Développer le captage du CO2

La capture, le stockage et la valorisation du carbone représentent une autre voie vers la décarbonation.

Cette option permettrait aux entreprises de :

  • continuer à utiliser des sources d’énergie carbonées
  • tout en réduisant ou en éliminant les émissions de CO2

Quelle solution pour suivre sa trajectoire carbone ?

La décarbonation d’une entreprise industrielle repose sur une bonne connaissance de sa consommation d’énergie. Pour optimiser l’efficacité énergétique, il faut pouvoir identifier précisément les pertes d’énergie dans les procédés industriels et les sources d’émission de CO2.

La solution dédiée à la  smart industry développée par Energisme vous offre une meilleure maîtrise de la donnée pour améliorer votre performance énergétique :

Collecte de données multi-fluides

Collecte de données multi-fluides : grâce à l’installation de capteurs Iot et au smart metering, vous gagnez en précision sur les mesures relatives à vos équipements et procédés

Centralisation des données​

Centralisation des données dans un même entrepôt de données : toutes les données peuvent être croisées entre elles, mais aussi avec les données des fournisseurs et des gestionnaires de réseaux. Les données deviennent interopérables et leur analyse approfondie dévoile des pistes d’amélioration de votre efficacité énergétique

Rapports et tableaux de bord contextualisés​

Rapports et tableaux de bord contextualisés : vous pouvez visualiser un tableau de bord relatif à la trajectoire carbone de votre parc industriel et comparer ainsi votre évolution réelle par rapport aux objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Vous pouvez ensuite « zoomer » sur les sites pour évaluer leurs performances particulières et détecter des axes d’optimisation

Suivi dans le temps​

Suivi dans le temps des progrès et l’atteinte des objectifs : la solution permet de suivre son plan d’action et de calculer automatiquement les économies réalisées

Réaction immédiate

Réaction immédiate en cas de dérive grâce aux alertes intelligentes qui détectent un changement de profil de consommation et en informent l’opérateur.

Pilotage à distance

Pilotage à distance des automates pour réagir en cas d’alerte