comment optimiser le suivi - Energisme

Smart Building : suivi sanitaire & prévention légionelle

Comment optimiser le suivi et la prévention légionelle grâce au smart building ?

La légionellose est un enjeu de santé publique important. Pour y répondre, les pouvoirs publics ont mis en place des réglementations de suivi des bactéries légionelles dans les bâtiments recevant du public.

La plateforme Energisme propose un module de suivi de la température des réseaux d’eau chaude sanitaire, pour anticiper la prolifération de la bactérie. 

qu'est ce que la bactérie - température - Energisme

Qu’est-ce que la bactérie légionelle ?

La légionelle est une bactérie pouvant causer une infection pulmonaire grave : la légionellose. 

Les bactéries légionelles sont présentes dans le milieu naturel, dans les eaux douces (lacs et rivières) et dans les sols humides. 

Elles prolifèrent également dans les installations qui présentent un environnement favorable à leur développement :

  • Stagnation de l’eau
  • Température de l’eau entre 25 et 45°C

Les réseaux d’eau chaude sanitaire sont donc particulièrement sujets à une colonisation de bactéries légionelles. Ils doivent donc faire l’objet d’une surveillance spécifique que permet la solution développée par Energisme.

La plupart des souches de légionelles sont inoffensives mais quelques-unes sont à l’origine d’infections humaines. La contamination se fait par voie respiratoire, en inhalant de l’eau contaminée diffusée en aérosol par la douche, le lavabo, l’évier…

Dans les cas bénins, l’exposition aux légionelles provoque une infection de type grippal. Dans les cas les plus graves, elle provoque la légionellose, une pneumopathie potentiellement mortelle.

Cas de légionellose et causes

En 2019, le Centre national de référence des légionelles a recensé 1816 cas de légionellose en France.

Ce chiffre reflète une augmentation constante des contaminations sur les dernières années (+49% entre 2016 et 2019).

Les facteurs de l'augmentation constante des contaminations

Le CNR légionelles avance deux explications à cette hausse :

  • L’émergence de nouveaux systèmes de chauffage ou de refroidissement pour lesquels il n’existe pas encore de mesures réglementaires
  • L’absence d’investigations systématiques dans les réseaux intérieurs de distribution d’eau du domicile dans les cas déclarés

Les obligations réglementaires de suivi et de prévention légionelle

Suivi du risque légionelle
obligations - Energisme

Suivi du risque légionelle

Types d’établissements

En France, le risque de contamination par les bactéries légionelles est considéré comme un enjeu majeur de santé publique.

La réglementation impose donc un suivi du risque légionelle à plusieurs types d’établissements :

  • Spas
  • Etablissements thermaux
  • Hôtels, résidences de tourisme et campings
  • Bâtiments d’habitation, locaux de travail et établissements recevant du public
  • Etablissements de santé et médico-sociaux

La plateforme N’Gage développée par Energisme inclut un module de suivi de la température des réseaux d’eau chaude sanitaire pour aider les établissements concernés à répondre à cette obligation réglementaire.

Réglementation sur la température de l'eau
obligations température de l'eau - Energisme

Réglementation sur la température de l'eau

Secteurs du tourisme et de la santé

Les établissements touristiques présentent un risque en raison du fonctionnement saisonnier des réseaux d’eau chaude sanitaire et de l’exploitation d’espaces aqualudiques.

Depuis le 1er janvier 2011, la réglementation impose une surveillance annuelle des légionelles et de la température de l’eau chaude dans les réseaux collectifs de ces établissements.

Les établissements de santé et médico-sociaux accueillent des publics potentiellement vulnérables à la légionellose. Une surveillance accrue des installations est donc exigée de la part des exploitants de ces établissements afin de garantir la sécurité sanitaire des usagers.

Enfin, l’ensemble des bâtiments, publics ou privés, recevant du public sont soumis à une double obligation :

  • mesurer régulièrement la température de l’eau chaude sanitaire
  • réaliser des campagnes annuelles d’analyses de légionelle

Quelles solutions innovantes pour prévenir ou traiter la bactérie légionelle ?

La plateforme développée par Energisme offre des réponses concrètes aux enjeux de santé publique soulevés par la prolifération de la bactérie légionelle.

En effet, la température de l’eau chaude sanitaire est clairement identifiée comme un facteur propice à la prolifération des bactéries légionelles.

La lutte contre la légionellose passe donc en premier lieu par la surveillance de la température des réseaux d’eau chaude sanitaire dans les bâtiments recevant des publics. Ce suivi fait d’ailleurs l’objet d’une obligation légale.

Cependant, un suivi a minima ne saurait suffire à anticiper tous les risques. Une prévention optimale du risque légionelles exige un suivi en temps réel des températures.

La transition du secteur du bâtiment vers une logique de bâtiment intelligent rend possible l’automatisation de cette surveillance.

En installant des capteurs IoT (Internet des objets) à différents points-clés du réseau d’eau chaude, il est désormais possible de :

suivre en temps réel la température de l’eau
configurer différents seuils d’alerte en cas de température anormale avant d’atteindre la température critique
identifier la partie du réseau où la température est anormale
avertir la personne responsable
Solutions innovantes - smart building - Energisme

La solution développée par Energisme

Ce type de dispositif offre donc un gain de temps conséquent pour rectifier la température dans le réseau d’eau chaude et limiter les risques de contamination.

La solution développée par Energisme s’appuie sur le smart metering pour évaluer le risque sanitaire. Concrètement, les capteurs intelligents disposés sur le réseau d’eau chaude sanitaire relève la température de l’eau mais également d’autres données pertinentes.

Ces informations sont centralisées dans la plateforme, croisées avec des données extérieures et analysées. La solution offre ainsi un monitoring complet en termes de prévention légionelles.

Aux côtés de l’éclairage connecté et de la maîtrise des consommations multi-fluides, la prévention du risque de légionellose s’inscrit dans la dynamique du smart building pour une meilleure gestion technique et énergétique du bâtiment et un meilleur confort des occupants ou usagers.

En effet, une gestion connectée et centralisée des réseaux d’eau chaude contribue aussi à :

  • l’amélioration de la performance énergétique du bâtiment
  • la mise en place d’un plan d’actions de rénovation énergétique

Le suivi du risque légionelles, cas d’usage de la mesure de la température

La contamination par les bactéries légionelles peut être à l’origine d’une pathologie pulmonaire grave : la légionellose. Or, la bactérie prolifère dans les installations où la température de l’eau est comprise entre 25 et 50°C.

Réglementation

C’est pourquoi la réglementation impose un contrôle régulier de la température des réseaux d’eau chaude sanitaire dans les établissements accueillant du public, notamment :

  • les spas, hôtels et campings
  • les cliniques et hôpitaux
  • les EHPAD et maisons de retraite
Plateforme N’Gage

La plateforme digitale N’Gage, développée par Energisme permet de limiter le risque légionelles en facilitant le suivi en temps réel des réseaux d’eau chaude sanitaire.

Des capteurs IoT remontent en continu les données de température d’eau afin de s’assurer du respect du seuil sanitaire (entre 55°C et 60°C).

Le cas échéant, la plateforme adresse des alertes aux personnes responsables afin de planifier une intervention pour régulation.