Bâtiment intelligent : pilotage via connecteurs intelligents

Le smart building, une nouvelle ère en matière de pilotage du bâtiment

Le secteur du bâtiment a entamé sa mue technologique.

La démarche de smart building (ou bâtiment intelligent) révolutionne le pilotage du bâtiment. Non seulement les capteurs IoT permettent une collecte massive de données.

Mais l’apport de solutions logicielles comme la plateforme Energisme transforme ces données en informations exploitables pour la prise de décisions stratégiques des professionnels de l’immobilier.

La transformation des bâtiments en smart building

La transformation digitale est en marche dans le secteur du bâtiment.

En effet, l’innovation technologique, et notamment le développement et la démocratisation des capteurs IoT (Internet des objets) ouvre la voie au smart building.

Par smart building, on désigne un bâtiment intelligent qui, grâce aux capteurs, collecte et agrège des données sur les différents systèmes du bâtiment.

Ces données vont ensuite être traitées et analysées via une plateforme logicielle, comme la solution développée par Energisme, pour en extraire du sens.

Grâce à nos algorithmes, la solution est capable de :

analyser de grands volumes de données issues de sources multiples
détecter des schémas
déceler des anomalies dans la gestion des bâtiments
réaliser des prévisions d’activité

Bâtiments concernés

Cette évolution vers le bâtiment connecté concerne aussi bien le secteur résidentiel que les secteurs tertiaire et industriel.

Dans les deux cas, le principe reste le même avec un équipement connecté et des capteurs intelligents pour faciliter le pilotage à distance du bâtiment.

Cas d'un bâtiment existant

Dans le cas d’un patrimoine immobilier existant, la transformation du bâtiment en smart building passe par une évaluation préalable des besoins et des cas d’usage.

Typiquement, si l’exploitant a pour objectif des économies d’énergie, l’installation de capteurs connectés à notre plateforme N’Gage lui permet de remonter toutes les données nécessaires afin de réaliser un audit énergétique complet.

L’analyse de données lui fournira les pistes d’amélioration de la performance et de rénovation énergétique.

Cas d’un bâtiment neuf

Dans le cas d’un bâtiment neuf, la stratégie pour aller vers le smart building doit être définie dès la phase de conception, en synergie avec l’exploitant et ses partenaires.

Quelle est la valeur ajoutée d’un smart building ?

VA Smart building - Energisme

Les avantages du smart building

Par rapport aux systèmes classiques de gestion technique du bâtiment (GTB), le smart building présente deux grands avantages :

  • Il permet de collecter davantage de données sur les équipements
  • Les données issues des différents systèmes deviennent interopérables

Par conséquent, le smart building favorise un pilotage transversal des différents équipements du bâtiment, afin de répondre aux nombreux enjeux du secteur :

  • obligations réglementaires, amélioration de la performance énergétique, maîtrise des coûts, confort des occupants, …

A travers ses applications métiers (suivi de la consommation d’énergie, suivi des équipements, suivi des obligations réglementaires,…), la solution développée par Energisme traite tous ces enjeux de manière centralisée.

Immobilier smart building - Energisme

Le smart building, un levier de valorisation du patrimoine immobilier

Il facilite en effet l’émergence d’une large offre de services à destination des occupants ou des exploitants :

  • Maintenance prédictive et gestion durable des équipements
  • Pilotage énergétique
  • Aménagement des espaces
  • Optimisation des services aux occupants : nettoyage, sécurité,…
  • Confort sanitaire des occupants : contrôle de la qualité de l’air, de la température du réseau d’eau chaude sanitaire,…

L’intérêt du smart building, c’est justement que cette offre n’est pas figée. Le smart metering via l’utilisation des capteurs IoT offre une grande flexibilité en termes de mesure et de collecte des données.

L’interopérabilité de ces données entre elles, mais aussi avec d’autres sources de données, permet désormais d’adapter les services aux usages et aux besoins des occupants et des exploitants

Smart building : des équipements connectés pour un meilleur pilotage

L’installation de capteurs IoT à différents points de contact du bâtiment, couplée à la solution Energisme pour transformer la donnée en information exploitable, remodèle en profondeur le pilotage du bâtiment.

Les bâtiments existants sont souvent déjà équipés de systèmes d’information du bâtiment et de technologies GTB. Notre plateforme se connecte avec ces systèmes pour faire remonter les données. En agrégeant ces données et les données issues de l’Internet des objets, vous obtenez une compréhension approfondie des usages des occupants et de l’état des équipements.

La quantité croissante d’informations générées par le bâtiment intelligent ouvre la voie à un pilotage stratégique, et non plus seulement opérationnel, du parc immobilier. Pour que les professionnels de l’immobilier profitent pleinement de cette révolution, la maîtrise de la donnée est évidemment cruciale. La solution développée par Energisme a vocation à les accompagner dans cette direction.

Equipement de systèmes d’information du bâtiment et de technologies GTB

Elles permettent d’agir sur le bâtiment de façon préventive ou corrective, à plusieurs niveaux :

  • Entretien et maintenance des bâtiments : l’analyse des données permet d’identifier les besoins en maintenance et de guider l’intervention des équipes sur le terrain.
  • Maintenance prédictive : les capteurs permettent d’évaluer en temps réel le niveau d’usure des équipements et d’anticiper les besoins en maintenance.
Besoins en matière de pilotage énergétique

Le smart building répond aussi à des besoins en matière de pilotage énergétique. Les exploitants sont soumis à des obligations réglementaires de réduction de leur consommation d’énergie.

La plateforme Energisme leur permet, par exemple, de :

  • visualiser dans un tableau de bord spécifique les performances de leur parc par rapport aux objectifs réglementaires du décret tertiaire
  • identifier les sites qui sont en-dessous des objectifs
  • accéder aux données spécifiques du site pour détecter les anomalies et les pistes d’amélioration de la performance
  • détecter précisément les équipements qui nécessitent une intervention
  • alerter les personnes responsables pour mettre en œuvre une intervention ou soutenir les prises de décision en matière de rénovation énergétique